Introverti, extraverti ou timide ? Comment gérer ton énergie sociale

Quel est le point commun entre Arnold Schwarzeneger, Emma Watson & Julia Roberts ?

  1. Le premier a été gouverneur de Californie.
  2. La seconde est activiste à l'ONU.
  3. La troisième est une star planétaire... 

À part qu'ils ont tous été acteurs... Quel est leur point commun ?

Arnold Schwarzenegger, Emma Watson & Julia Roberts - Des introvertis sociables

Ils sont tous les trois introvertis, et très sociables.

Pour arriver aussi loin, ils ont dû apprendre à gérer leur énergie limitée d'introvertis pour être très sociables sans s'épuiser. Et si c'est ce que tu veux... toi aussi tu peux y arriver.


Parce que des introvertis sociables, il y en a des tas, mais que le terme introverti souffre justement de tas de préjugés, je te propose de voir ensemble tout de suite :

  1. La vraie définition d'introverti & les clichés à déconstruire.
  2. Comment comprendre et accepter ton fonctionnement d'introverti·e.
  3. Comment gérer ton énergie pour être plus sociable, sans te trahir ni t'épuiser (et ce dans un monde d'extravertis).



Introverti ça ne veut pas dire timide

Introverti : définition

Introverti, ça veut dire que tu recharges en priorité ton énergie quand tu es seul·e, que tu préfères les environnements calmes et que tu es davantage tourné·e vers ton monde intérieur. 

Les extravertis, au contraire, se rechargent en voyant d'autres personnes, préfèrent les environnements stimulants et sont davantage tournés vers le monde extérieur.
C'est tout.

Comme tu le vois, il n'y a pas de notion de timidité là-dedans : la timidité c'est la peur des autres et des situations sociales.
J'ai connu des introvertis très sociables, et des extravertis très timides.
Dans notre tête, on associe souvent la sociabilité et l'extraversion, alors qu'en réalité ce sont deux échelles très différentes.

Bien sûr, l'introversion et l'extraversion sont les deux extrêmes d'un même spectre, c'est-à-dire que tu ne seras jamais complètement introverti ni complètement extraverti, tu seras quelque part entre les deux. Mais plus tu seras proche d'un extrême, plus ta préférence sera marquée.

Si tu es très proche du milieu, on dit que tu es ambiverti·e : tu recharges à peu près aussi bien seul·e ou avec les autres... Le meilleur des deux mondes 😉


Alors pourquoi les introvertis sont souvent timides ?

Comme on l'a vu, introverti et timide, c'est pas du tout la même chose : il y a des introvertis sociables et des extravertis timides. Et au milieu, des ambivertis. Alors pourquoi le cliché de l'introverti·e timide existe ?

Parce qu'il est en partie vrai.

Beaucoup d'introvertis sont timides, et il y a 4 raisons principales à cela :

1. Dans la tête des gens, être sociable = être extraverti·e.

Les introvertis ont une façon différente d'être sociable : ils privilégient la qualité à la quantité. Mais en cherchant à être sociables à la façon des extravertis, sans prendre en compte leur besoin de tranquilité, les introvertis peuvent s'épuiser jusqu'à se dire qu'ils ne sont pas faits pour... et perdre confiance en eux.

2. On vit dans un monde extraverti. 

La manière la plus commune de se retrouver ou rencontrer des gens, c'est d'aller en bar, en boîte ou en soirée. Des environnements qui ne conviennent pas forcément aux introvertis. Comme les alternatives ne sont pas si connues, les introvertis préfèrent s'isoler plutôt que d'aller dans des environnements qui les épuisent.

3. Notre culture récompense plus facilement les comportements extravertis. 

Il faut parler beaucoup et parler fort, savoir se vendre, réseauter sans arrêt, travailler en open space, en groupe, multiplier les sorties et les activités, les amis. Le tout, sans s'arrêter. Les introvertis se sentent inadaptés et différents. Et trop souvent, on les critique, on les trouve bizarres. Sans surprise, ils perdent confiance en eux.

4. Plus on fait quelque chose, plus on s'y habitue, plus on a confiance en ses capacités à y arriver. 

Les extravertis ont plus d'interactions sociales, parce qu'ils en ont plus souvent besoin. Ils s'y habituent donc très jeunes et prennent confiance en leurs capacités à connecter. Les introvertis eux ont moins pris cette habitude. Par contre, ils ont confiance dans d'autres choses. Il est probable qu'un introverti ait plus confiance en ses capacités d'introspection qu'un extraverti, parce qu'il le fait plus souvent.


Petit aparté : être introverti c'est complètement normal. ­Les introvertis représentent 30 à 50% de la population, les extravertis 50 à 70%. Chaque tempérament a ses avantages et ses inconvénients.
Par principe je préfère considérer mon fonctionnement d'introverti comme une force : ça m'évite de me lamenter, ça me force à voir les bon côtés, ça me pousse à composer avec.


Introverti, extraverti & ambiverti : on a tous un cerveau différent

Les concerts & la foule - un monde plutôt pour les extravertis

Dans notre cerveau, on a tous un certain niveau d'alerte à notre environnement, un niveau de sensibilité aux stimulations extérieures :

  • Si tu es en danger, c'est bien pratique : ton cerveau augmente son niveau d'alerte et absorbe toutes les informations autour de lui pour être prêt à réagir vite au danger.
  • Mais être toujours en alerte, c'est fatiguant : ton cerveau réduit donc ton niveau d'alerte quand il te sait en sécurité.

Selon le psychologue Hans Eysenck, la différence entre les introvertis et les extravertis c'est qu'au repos :

  • Les introvertis ont un niveau d'alerte élevé.
  • Les extravertis ont un niveau d'alerte bas.
  • Les ambivertis comme toujours sont au milieu.

Concrètement, les introvertis sont toujours en alerte. Ils vont absorber tous les stimulis sensoriels autour d'eux pour pouvoir réagir en cas de danger.
Dans les environnements avec beaucoup de gens, de bruit et de mouvement, les introvertis vont être submergés d'informations sensorielles. Pour eux, c'est épuisant.

C'est comme s'ils se sentaient en danger.

Ils vont alors se tourner vers le calme et la solitude pour éviter la surstimulation et pour recharger leurs batteries après trop de stimulation.

Les extravertis eux ont un plus faible niveau d'alerte, ils auront besoin de plus de stimulations extérieures pour se sentir satisfaits. Ils vont donc rechercher activement la stimulation, notamment dans les situations sociales : les concerts avec beaucoup de monde et de la musique forte font le bonheur de beaucoup d'extravertis.


Conséquence :

  • Les extravertis recherchent activement les stimulations extérieures.
  • Les introvertis les évitent et se concentrent sur leur monde intérieur.


Ici, je défends une idée importante :

Quand tu travailles tes compétences sociales, tu es plus en confiance dans les situations sociales.

Résultat, si tu es introverti·e :

  • -> Ces situations te paraissent moins dangereuses.
  • -> Tu as moins peur.
  • -> Tu te poses moins de questions.
  • -> Être sociable te coûte moins d'énergie.
  • -> Tu peux être plus longtemps sociable, et apprécier ce temps sans t'épuiser.


Le danger quand on parle d'introversion

Beaucoup d'articles et vidéos sur les introvertis insistent sur l'importance d'accepter son besoin de solitude et de tranquilité sans culpabiliser. C'est vrai, c'est fondamental.

Mais trop d'articles communiquent une idée dangereuse :

Oh mes pauvres introvertis, c'est difficile de vivre dans ce monde de méchants extravertis. Vous êtes vraiment les victimes de ce système. Prenez soin de vous et passez beaucoup de temps seul.
Et surtout, surtout ne vous forcez pas à être plus sociables : c'est une injonction qui vient des extravertis.

Je ne suis pas d'accord.

Il y a aussi plein d'introvertis qui veulent être plus sociables, avoir plus confiance en eux, et ils ont raison ! Que tu sois timide ou non, tu as tout à gagner à travailler ta confiance en toi et chercher à être plus sociable.
Le danger de ces messages, c'est que tu intègres la croyance que parce que tu es introverti·e, tu ne peux pas être aussi sociable que tu veux... C'est faux.

Si tu as envie d'avoir plus d'amis et d'aller plus facilement vers les autres, ainsi soit-il.
Si au contraire tu préfères rester tranquille et que ça te convient, très bien.

Mais surtout, surtout, ne limite pas tes ambitions en te disant que tu n'y arriveras pas. Ton fonctionnement doit être un moteur, pas un frein. Tu es limité·e en énergie, mais pas en capacités :


Tu peux être aussi sociable que tu veux

Groupe d'amis proches - Introverti & sociable

Introverti·e ou non, tu peux donc être aussi sociable, enthousiaste et bavard·e que tu veux :

  • Aller en soirée, parler à tout le monde, rire, chanter, danser. Papillonner autant que tu veux.
  • Ou bien ne parler qu'à quelques personnes et échanger des conversations passionnantes.

...tant que tu respectes ton fonctionnement.

Je le sais, parce que je l'ai fait :
Je suis introverti depuis toujours, et j'ai dépassé ma timidité jusqu'à être à l'aise pour parler en public, rencontrer de nouvelles personnes, faire de grosses soirées, et aimer ça. On m'a plusieurs fois pris pour un extraverti.

Pourtant, je suis toujours aussi introverti.


Conclusion :

Tu peux avoir un comportement aussi extraverti que tu veux, mais pendant un temps limité.
Après, tu devras passer du temps seul·e pour récupérer.


Qu'on soit introverti·e ou non, avoir une vie sociale épanouie est un élément essentiel de toute vie humaine. On a besoin des autres. L'important ce n'est donc pas de se demander si les introvertis doivent passer du temps seul sans culpabiliser ou bien se forcer à voir des gens pour être plus sociables.

L'important c'est toi :

Qu'est-ce que tu veux ?

1) Concernant ta vie sociale ou tes compétences sociales : quel est ton objectif ?

Ne te limite pas en répondant à ces questions. Si tu as envie de quelque chose, considère-le, même si ça te parait irréaliste :

  • A) Est-ce que tu as envie d'être plus sociable ?
  • B) Si oui, que signifie être plus sociable pour toi ?
  • C) Enfin, que signifierait être plus épanoui·e socialement pour toi ?

Par exemple, pour moi être épanoui socialement ça veut dire :

  • Avoir 5 amis très proches à qui je peux tout dire ou presque
  • Parler à un ou deux amis différents en tête à tête chaque semaine.
  • Aller à une soirée (ou en organiser une) toutes les deux à quatre semaines.
  • Pouvoir être moi-même quand je suis avec d'autres gens.
  • Pouvoir démarrer une conversation avec qui je veux sans me poser trop de questions.

Souvent à cause de la culture extravertie, on a tendance à rechercher une vie sociale qui correspond plus à un fonctionnement d'extraverti que d'introverti, et qui ne sont pas forcément ce que l'on veut vraiment. C'était mon cas. C'est là qu'on doit adapter ses ambitions à son énergie, en testant sur le terrain.

Il y a un juste milieu à trouver entre accepter ton fonctionnement et ne pas te limiter. Si tu forces trop un comportement extraverti, ça ne va pas te convenir, mais si tu ne repousses pas assez tes limites, tu seras pas satisfait·e non plus.
D'où la seconde question :

2) Est-ce que ce but te permet de recharger suffisamment tes batteries ?

Comme on l'a vu, tu peux être aussi sociable que tu veux, avoir un comportement aussi extraverti·e que tu veux, mais pendant un temps limité. Après tu devras recharger tes batteries.
Si ton objectif de vie sociale te laisse épuisé·e, il ne sera pas tenable sur long terme. Ta vie sociale sera certes sociale, mais sûrement pas épanouie.

Alors pour pouvoir mieux gérer notre énergie d'introverti·e, on va voir cette histoire de batteries d'un peu plus près...

Batterie sociale et batterie solo - recharger ses batteries quand on est introverti

La batterie sociale et la batterie solo

En tant qu'humain·e, tu as deux batteries :

  1. Ta batterie solo, qui se recharge quand tu passes du temps seul·e.
  2. Ta batterie sociale, qui se recharge quand tu passes du temps avec d'autres humains.

Oui oui, même en tant qu'introverti·e tu as une batterie sociale 😉

  • En passant du temps avec des gens, ta batterie sociale se recharge et ta batterie solo se vide.
  • En passant du temps seul·e, ta batterie solo se recharge et ta batterie sociale se vide.

Quand une des batteries est vide ou presque, le besoin associé se fait sentir :

  • Tu as vu trop de gens, tu dois passer un moment seul·e.
  • Tu as passé trop de temps seul·e, tu dois voir des gens.

Le fonctionnement est le même pour les introvertis comme les extravertis. La différence c'est simplement que :

  • Pour les introvertis, la batterie solo se vide plus vite.
  • Pour les extravertis, la batterie sociale se vide plus vite.

Pour avoir une vie sociale épanouie, avec un bon équilibre temps solo / temps social, tu dois apprendre à respecter ton fonctionnement et tes niveaux d'énergie. Bien sûr tout ça c'est une question de feeling. C'est toi qui sens si l'une de tes batteries a besoin d'être rechargée ou pas.


5 principes pour une vie sociale épanouie & économe en énergie... quand on est introverti

Introverti entre amis


1) Viser la Lune ♪ (ou à côté)

La première étape pour te construire une vie sociale qui te plaît, c'est donc justement de déterminer ce qui te plaît :

  • Quelles qualités recherches tu chez un·e ami·e ?
  • Selon toi, à quoi doit ressembler votre relation pour être épanouissante ?
  • Combien d'amis veux-tu ?
  • À quelle fréquence veux-tu les voir ?
  • Quelle type de sorties / activités veux-tu faire avec eux ?
  • Préfère tu les voir en tête à tête ? Ou en groupe ?


2) Ne pas dépasser les limites ♫

Maintenant, tu sais quelle vie sociale tu veux te construire.
Mais est-ce que tes objectifs respectent tes besoins de tranquilité ou de sociabilité ?

C'est là que tu peux gagner à connaître concrètement tes limites :

  • Quelle fréquence et intensité d'activités sociales peux-tu apprécier avant de devoir te reposer ?
  • Combien de temps solo as tu besoin pour recharger ta batterie solo à 100% ?
  • À partir de combien de temps est-ce que tu dois revoir des gens (batterie sociale vide) ?

En gros, tu testes sur le terrain à quelle vitesse tes batteries solo et sociale se vident ou se remplissent. Pas besoin d'être ultra précis, l'idée c'est d'avoir un ordre de grandeur et de développer une bonne intuition sur tes besoins et quand est-ce qu'ils se manifestent. Une fois que tu peux répondre à ça, tu peux gérer plus sereinement ton agenda social :

Tu as une soirée dans la semaine ?

  • -> Tu sais combien de temps seul tu as besoin avant la soirée pour être en forme le jour J.
  • -> Tu sais pendant combien de temps tu seras en forme dans la soirée et quand rentrer chez toi.
  • -> Tu sais combien de temps seul passer après la soirée avant de revoir des gens.
  • -> Tu sais à partir de quand et dans quel contexte tu peux revoir des gens (en étant en forme).
  • -> Tu sais à partir de quand tu dois revoir des gens avant que ta batterie sociale ne soit vide.

Et le tout, sans culpabiliser, parce que c'est ça ton fonctionnement : c'est donc ça ta priorité.


3) Solo de batterie ♫♫♪

Ou plutôt, batterie solo...

Pour être capable de revoir d'autres humains et d'apprécier ces interactions, nous autres introvertis devons recharger notre batterie solo en passant du temps seul. Puisqu'on cherche à mieux gérer notre énergie, c'est donc logique de se poser la question suivante :

Quelles activités solos rechargent le mieux ta batterie solo ?

Ce sont les hobbies que tu pratiques quand tu es seul·e et qui te font du bien, te calment et te reposent. Moi, c'est lire ou faire du journaling. Et toi ?


4) Buffy contre les vampires

Vampire & chauve-souris : éviter les gens toxiques

À part si tu as fait l'effort de les éliminer avec un pieu imbibé d'eau bénite, dans toute vie sociale, il y a des vampires. Ces vampires, ce sont des gens ou des activités qui te volent ton énergie :

  • Des soirées où l'ambiance n'est pas bienveillante, les discussions sont sans intérêt et tu es très, très mal à l'aise.
  • Des gens négatifs qui te tirent vers le bas, te sapent ton énergie et ne respectent pas ton fonctionnement d'introverti·e.

Après ce genre de soirées ou de rencontres, je me sens nul. D'une part ma batterie solo est vide parce que j'ai vu des gens, mais en plus ma batterie sociale ne s'est pas remplie, au contraire, parce que c'était du temps social de très mauvaise qualité. Aucun intérêt.

La solution est simple :

Arrête de voir des gens négatifs et d'aller à des soirées nulles.

Ce sont les personnes & activités sociales qui vident le plus ta batterie solo et rechargent le moins ta batterie sociale.

En tant qu'introverti·e, les activités qui préserveront le plus ta batterie solo seront souvent les environnements sociaux avec peu de bruit et de gens. Perso, je préfère les discussions en tête à tête aux soirées, et je préfère les soirées en appartement aux concerts. Ça ne veut pas dire que je n'aime pas les concerts, au contraire ! Seulement après je suis épuisé, donc j'en fais moins souvent. Je gère ainsi mon agenda social en fonction de mon énergie.

Éloigner les activités et personnes qui ne te comblent pas fera peut-être un vide au début, mais peu à peu tu laisseras la place à des personnes et des activités beaucoup plus enrichissantes...


5) La Dream Team

Maintenant que tu as écarté les vampires de ta vie, tu peux te concentrer sur des gens qui te correspondent mieux, et ainsi composer ta Dream Team 😉

Ce sont les gens :

  • Qui te mettent dans une énergie positive.
  • Qui rechargent le plus ta batterie sociale et vident le moins ta batterie solo.
  • Et qui te rendent plus sociable.

Pour les repérer, je me fie à ce que j'appelle la vibe. Rien d'esotérique là-dedans : c'est simplement l'énergie que la personne dégage, l'ambiance qui l'entoure :

  • J'ai des amis qui sont de vrais petits soleils et me mettent tout de suite de bonne humeur. Ça je le sens dès la 1ère rencontre.
  • D'autres qui sont apaisants et me ramènent dans le présent quand je pars trop dans ma tête. Ils ont une vibe sereine.
  • D'autres enfin qui sont ultra motivants et me donnent envie d'avancer sur mes propres projets. Ça aussi ça se sent, même si c'est moins évident.

Quand je rencontre quelqu'un dont la vibe me plaît, j'essaie de mieux connaître cette personne, et si le courant passe bien, ça devient un·e ami·e. C'est comme ça que je me construis ma Dream Team.

Des amis proches - se faire des amis quand on est introverti


Dans la peau d'un·e introverti·e sociable

Maintenant que tu as pris conscience de tes envies et de tes limites, tu organises ton agenda en fonction de tes besoins. Ta vie sociale est épanouie, et non plus épuisante. Surtout, tu ne culpabilises plus de vouloir passer du temps seul·e.

Bien sûr, ça t'arrive encore parfois de faire une overdose de sociabilisation, mais tu sais que ça fait partie de ton fonctionnement. Alors tu vas te réfugier sans complexe dans tes activités d'introverti·e. Jusqu'à ce que tu ressortes, reposé·e.

Gros changement : quand tu vois d'autres personnes c'est avec plaisir. Tu n'es plus épuisé·e à cette idée, notamment parce que tu prends bien le temps de recharger tes batteries entre temps. Surtout, tu ne vas plus à des soirées qui ne t'apportent rien. Tu t'es éloigné·e des gens qui te tiraient vers le bas.

Maintenant, tu as un beau cercle social composé d'amis formidables, positifs & bienveillants. Chaque fois que tu les vois, ils te mettent en confiance, de bonne humeur et te motivent à avancer dans ta vie.

C'est une bulle de positivité qui te donne la confiance pour être complètement toi-même. Avec eux, tu te poses beaucoup moins de questions. Du coup ça te demande moins d'efforts, et donc ta batterie solo se vide moins vite : tu peux profiter avec eux pendant plus longtemps.

Qui a dit qu'on ne pouvait pas être introverti·e ET sociable ?

Loïc


Tu veux aller encore plus loin ?


Sources :



Loïc

Articles similaires :

Tags de l'article :

  • Salut Loïc 🙂
    J’ai trouvé l’idée des 2 batteries très intéressantes, je me rend compte que je sais pas bien gérer ça et je me suis souvent retrouvé à culpabiliser parce que j’étais fatigué d’une soirée bien avant les autres.
    Merci pour le partage !

    • Salut Clément !

      Il y a effectivement un risque de culpabiliser quand on n’a pas autant d’énergie que les autres à une soirée…
      J’espère que le concept des 2 batteries t’aidera à rentrer plus tôt sans complexe 😉

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >