đŸŠžâ€â™‚ïž Comment exploiter son haut potentiel et en faire une force : le guide complet

Tu penses ĂȘtre haut potentiel intellectuel ou tu sais que tu l'es ? Tu en as marre qu'on souligne sans arrĂȘt que les HPI souffrent ? Eh merde quoi, tu as besoin d'un peu d'optimisme ?

Alors tu es au bon endroit.

Dans cet article, tu vas voir comment utiliser les caractĂ©ristiques de ton haut potentiel pour rĂ©vĂ©ler tes 7 plus grands talents. Et quand tu utilises tes talents pour un projet qui a du sens, tu progresses, tu te prends moins la tĂȘte et tu donnes un sens Ă  ta vie. Et ça, c'est bien.

En tant que haut potentiel, tu as de grands talents enfouis. Mais tant que tu ne les exprimes pas, ils restent à l'état de potentiels. Pourquoi laisser ces beaux talents inutilisés ?

Comme le dit l'oncle de Spiderman :

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Mais je ne veux pas te mettre plus de pression, cette responsabilité, tu la ressens sûrement déjà.
Et si tu as l'impression de ne pas avoir réussi jusque-là, c'est normal :

  • Tu as des standards de rĂ©ussite trĂšs Ă©levĂ©s.
  • Tu as hĂ©ritĂ© d'un fonctionnement compliquĂ©... sans le mode d'emploi.

Cet article, c'est ton mode d'emploi.



Avant de passer Ă  tes 7 plus grandes forces, un petit rappel :

Qu'est ce que le haut potentiel intellectuel ? DĂ©finition rapide

Un haut potentiel intellectuel, c'est une personne qui a un QI supĂ©rieur ou Ă©gal Ă  130, et qui possĂšde un fonctionnement intellectuel et Ă©motionnel atypique, qui peut ĂȘtre douloureux Ă  vivre.

Si ça t'intéresse, je détaille la définition ici.

Et pour pas que tu te perdes dans les acronymes :

Haut Potentiel Intellectuel (HPI) = Haut Potentiel (HP)


Quand le haut potentiel intellectuel devient un handicap...

Le problĂšme c'est qu'aujourd'hui tu n'as peut-ĂȘtre pas l'impression que ton haut potentiel est une force. Non au contraire il te pourrit la vie. Peut-ĂȘtre que :

  • Tu penses trop, sans pouvoir t'arrĂȘter, sans pouvoir profiter.
  • Tu ressens toutes les Ă©motions trop intensĂ©ment, et ça te scie le coeur.
  • Tu es assoiffĂ© de sens, et tu ne trouves ni ta voie ni ta place.

Ce sont parmi les 7 plus gros challenges des HPI.

Si tu souffres de ton fonctionnement, tu n'es pas seul·e. Ça m'est arrivĂ© et m'arrive encore, et c'est le cas de beaucoup d'autres hauts potentiels intellectuels. C'est notamment le cas des hauts potentiels complexes.

Saches cependant que tu n'es pas obligé·e de souffrir. Tu peux t'en sortir en apprenant à mobiliser tes forces pour pallier tes faiblesses. Et si on veut changer, autant s'y mettre maintenant :


5 conditions essentielles pour faire Ă©clore ton haut potentiel intellectuel

Plant qui pousse comme un haut potentiel qui se déploit

Une jeune pousse qui Ă©clot

D'aprÚs le 2Úme principe de la douance selon Callahan, ton environnement influence l'expression de ton haut potentiel. ConcrÚtement, si tu veux transformer tes caractéristiques en forces, tu dois te construire pas à pas un environnement qui respecte ces 5 conditions essentielles :

Condition nécessaire n°1 - Besoin de bienveillance et d'acceptation

Tu fonctionnes diffĂ©remment du reste du monde : tu es dans les 2% en marge. Sur 50 personnes prises au hasard, tu serais celle qui pense le plus. Tu as donc besoin a minima d'ĂȘtre accepté·e avec et pour tes bizarreries, et encore mieux d'ĂȘtre compris·e et encouragé·e dans celles-ci.

Conseil : entoure-toi de quelques hauts potentiels comme toi qui te comprennent.

Condition nécessaire n°2 - Besoin de stimulation et d'intensité

Ton cerveau tourne vite. Parfois trop. Et pour qu'il te laisse tranquille, il faut le nourrir.

Conseil : lance toi des projets, des dĂ©fis,  apprends, forme toi, et fais-en un peu plus que la normale, tu as un GRAND besoin de stimulation.

Condition nécessaire n°3 - Besoin de sens et de cohérence

Pour qu'une activitĂ© te convienne, elle doit avoir du sens et ĂȘtre cohĂ©rente avec tes valeurs.
La stimulation peut ĂȘtre un sens en soi. Mais parfois ça ne suffit pas.
D'oĂč l'intĂ©rĂȘt de trouver un Pourquoi ? puissant pour tes projets.
On y revient plus bas.

Condition nécessaire n°4 - Besoin d'indépendance et d'autonomie

Ton fonctionnement atypique mĂȘlĂ© Ă  tes besoins de sens, de stimulation et d'intensitĂ© font que tu dois pouvoir avancer Ă  ton rythme sur ce qui te plaĂźt. Sinon tu seras soit trop en retard, soit trop en avance.

Conseil : renseigne toi sur l'entrepreneuriat et le freelance, et vois si ça ne serait pas fait pour toi.

Condition nécessaire n°5 - Besoin de créativité

Ces idĂ©es qui se bousculent dans ta tĂȘte ont besoin de s'exprimer. Et ça serait dommage de ne pas matĂ©rialiser ces belles idĂ©es. Si tu ne crĂ©es pas, il y a de grandes chances que tu Ă©touffes.

Conseil : rĂ©serve toi un temps quotidien ou hebdomadaire pour crĂ©er ce qui te passe par la tĂȘte.

Haut potentiel intellectuel déployé comme un arbre

Qu'est-ce que tu as grandi toi !

Chaque fois que tu croises un conseil, garde ces 5 conditions en tĂȘte, elles t'aideront Ă  les adapter Ă  ton fonctionnement unique.

Et maintenant, passons aux choses sérieuses.


Haut potentiel intellectuel : tes 7 forces potentielles à révéler (et comment t'y prendre)

Pour que tu t'y retrouves, voici la définition de quelques caractéristiques des HPI dont je vais parler ensuite :

  • L'hypersensibilitĂ©, c'est le fait de ressentir des Ă©motions, de l'empathie et des sensations trĂšs fortes.
  • L'hyperanalyse, c'est le fait de penser tout le temps, de tout analyser et tout dĂ©cortiquer.
  • L'hyperluciditĂ©, souvent associĂ©e Ă  l'hyperanalyse, est une grande luciditĂ© et un grand recul sur la rĂ©alitĂ© et son fonctionnement.
  • La rĂ©silience, c'est la capacitĂ© Ă  se relever et se remettre des coups durs.

Le pire quand on est haut potentiel, c'est qu'on a hérité d'un fonctionnement atypique sans le mode d'emploi. Alors le voici, ce mode d'emploi.

ZĂšbre et haut potentiel intellectuel : mode d'emploi


1. Choisir et construire ton propre contexte

Qu'est-ce que ça veut dire ?

Ce que j'entends par contexte, c'est comment tu vis ta vie. C'est ta philosophie de vie appliquĂ©e. Ça rĂ©unit :

  • Ton environnement (cadre de travail, cadre et lieu de vie, relations...)
  • Ta philosophie de vie (religion ou spiritualitĂ©, principes de vie, culture, croyances limitantes et croyances capacitantes...)
  • Tes activitĂ©s (travail, hobbies, habitudes...)
  • Tes valeurs et leur ordre de prioritĂ© (libertĂ©, justice, rĂ©ussite, par exemple...)
  • Tes objectifs (faire le tour du monde, crĂ©er ton entreprise, apprendre un instrument, etc...) - ce point est optionnel

Tu ne sais pas ce que tu veux faire de ta vie ? Tu prĂ©fĂšres explorer plutĂŽt que suivre une vision long-terme ? Pas de souci, trouver ton contexte est quand mĂȘme fait pour toi :

  • La vision c'est oĂč tu vas dans la vie. C'est ta destination.
  • Le contexte c'est comment tu la vis. C'est ta direction.

Tu peux avancer dans une direction sans connaitre ta destination, tu peux donc trouver comment tu veux vivre ta vie sans savoir prĂ©cisĂ©ment oĂč tu vas.


Pourquoi ce travail est important pour toi ? 

La société essaie de nous vendre un contexte par défaut et de nous faire rentrer dans ce moule :

Longues études -> Boulot dans une grosse boßte -> Relation hétéro et monogame -> Mariage -> Crédit sur 20 ans -> Voiture familiale -> Maison en banlieue -> Deux enfants -> Consommer et attendre le prochain week-end (-> Burn-out -> Crise existentielle) -> Retraite -> Profiter de sa vie et voyager... à partir de 65 ans.

Beurk.

En tant que haut potentiel intellectuel, il y a peu de chances que tu te satisfasses du contexte par défaut vendu par la société. Il y a 3 raisons à cela :

  1. Tu es perfectionniste et exigent·e, et je sais que tu ne peux pas te contenter d'une vie par dĂ©faut. 😉
  2. Le contexte par dĂ©faut de la sociĂ©tĂ© est un mĂ©lange sans queue ni tĂȘte de diffĂ©rentes inspirations, il manque cruellement de sens et de cohĂ©rence et risque de ne jamais parler vraiment Ă  qui que ce soit.
  3. Tes besoins et ton fonctionnement sont atypiques, ton contexte le sera donc aussi. Tes grands besoins citĂ©s plus hauts, la bienveillance, le sens, l'intensitĂ© et la crĂ©ativitĂ© ne pourront pas ĂȘtre comblĂ©s via le contexte par dĂ©faut.

C'est ton contexte qui te rendra heureux ou malheureux. Ton contexte doit donc épouser parfaitement tes particularités pour t'aider à avancer le mieux possible, le plus heureux possible dans la direction qui te plaßt le plus.


Pourquoi ton haut potentiel est un avantage ?

À cause de ton fonctionnement HPI atypique, tu devras davantage te creuser la tĂȘte pour trouver ton contexte idĂ©al. Mais tu te creuses dĂ©jĂ  tout le temps la tĂȘte.

Ton besoin de sens, ton hyperanalyse et ton hyperlucidité peuvent faire de toi un penseur ou une penseuse indépendant·e et je sais que tu n'hésiteras pas à remettre en question les normes et traditions dépassées pour te construire ta propre philosophie de vie.

Et c'est en remettant tout en question (et en agissant en fonction) que tu peux arriver plus vite Ă  un contexte qui te convient et t'aide Ă  avancer dans ta vie.

Comment y arriver ? Clique ici

On va pas se mentir, ça va passer par une grosse introspection, qui impliquera notamment de :

1. Trouver les différents archétypes de fonctionnement qui te correspondent.
Es-tu introverti·e ou extraverti·e ? Es-tu hypersensible ? Haut potentiel ? Quel est ton profil MBTI ?

2. Trouver les besoins spécifiques associés à ces archétypes.
Par exemple beaucoup de temps seul·e et au calme si tu es introverti·e.

3. Trouver tes valeurs et leur ordre de priorité.
Pour te donner une idée, mes trois premiÚres valeurs sont 1. Authenticité et indépendance, 2. Connexion et bienveillance 3. Justice et intégrité.

4. Trouver tes forces et compétences.
Lister tout ce pour quoi tu es doué·e ou que tu aimes faire, sans te limiter, mĂȘme si ça te parait anodin. Ça peut ĂȘtre aussi simple que "Je suis doué·e pour faire des recherches efficaces sur Google".

5. Trouver tes passions et les activités qui te font du bien.
Lire, Ă©crire, danser, chanter, jouer de la musique, cuisiner, sortir, marcher, discuter...

6. Trouver les amis qui te font du bien et te tirent vers le haut.
Parce que tu es la moyenne des 5 personnes que tu cĂŽtoies le plus. - Jim Rohn

7. Trouver ta philosophie de vie.
En te renseignant sur les différentes philosophies existantes, le bouddhisme, le stoïcisme, etc... et en piochant par-ci par-là les idées qui te parlent.


2. Explorer et développer toutes tes dimensions

Multipotentiel avec de multiples dimensions

Qu'est-ce que ça veut dire ?

Certains appellent les HPI des multipotentiels. Pourquoi ? Parce qu'ils ont plusieurs potentiels.
Ces potentiels, ce sont toutes les facettes, toutes les dimensions qui font la complexité de qui tu es.

Par exemple parmi mes dimensions, je peux t'en citer 3 principales :

  1. Mon cÎté psychologue et littéraire qui aime analyser la psychologie des gens et écrire des articles comme celui-ci
  2. Mon cÎté scientifique et rigoureux qui aime les maths et l'informatique
  3. Mon cÎté entrepreneur qui aime s'organiser, réseauter, créer des projets et s'améliorer

Si je devais ne choisir qu'une seule de ces dimensions, je dépérirais. C'est ce qui s'est passé pendant mes études scientifiques : je manquais entre autres de psychologie, de créativité et d'entrepreneuriat...

La torture pour un multipotentiel c'est de devoir choisir une seule de ses vocations et renoncer aux autres.

Ce site, c'est ma maniĂšre de dĂ©velopper ces 3 dimensions en mĂȘme temps.


Pourquoi ce travail est important pour toi ?

Parce que si tu n'explores et ne dĂ©veloppes pas tes nombreuses dimensions, tu vas dĂ©primer. Tu auras l'impression, Ă  juste titre de ne pas exploiter tout ton potentiel. Je te disais que ton cerveau a besoin d'ĂȘtre nourri sans arrĂȘt pour ĂȘtre satisfait. Ça tu y arriveras en explorant tes dimensions.

Heureusement tu n'es pas obligé de renoncer à tes dimensions pour n'en choisir qu'une seule :

Tu peux explorer tes nombreuses dimensions sans forcément en faire ton métier ou des études dessus : tu peux te former en autodidacte et développer des projets sur ton temps libre. Ce sont les projets et l'apprentissage en autodidacte qui te permettront de nourrir ton cerveau.

Et si vraiment c'est important pour toi que ton mĂ©tier regroupe toutes tes dimensions, tu peux toujours faire de l'entrepreneuriat. C'est pour ça que je suis en train de devenir freelance 😉


Pourquoi ton haut potentiel est un avantage ?

En tant que HPI, tu es fait pour ĂȘtre autodidacte sur les sujets qui t'intĂ©ressent :

  • Tu as la curiositĂ© de t'intĂ©resser Ă  des sujets variĂ©s et d'aller creuser pour en comprendre l'essence.
  • Tu as la dĂ©termination de persĂ©vĂ©rer pour explorer un sujet jusqu'Ă  ce que tu en aies fait le tour.
  • Tu as la capacitĂ© d'attention nĂ©cessaire pour te concentrer intensĂ©ment.
  • Tu as la mĂ©moire et la capacitĂ© d'apprentissage pour retenir trĂšs rapidement ce que tu apprends.
  • Tu as la luciditĂ© nĂ©cessaire pour ĂȘtre critique sur ces informations.
  • Tu as la capacitĂ© de raisonnement et d'analyse pour utiliser ce que tu as appris.

Bien sûr, ceci vaut uniquement si le sujet a du sens pour toi.

Être autodidacte te donne toute l'indĂ©pendance dont tu as besoin pour te former Ă  ton rythme sur les sujets qui te plaisent. D'ailleurs tu le fais peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  spontanĂ©ment.

Mais le mieux, c'est d'avoir un projet sur lequel appliquer ce que tu apprends :

Comment y arriver ? Clique ici

Ce que je te conseille, c'est donc de trouver un projet pluridisciplinaire qui te permet de développer plusieurs de tes dimensions. Comme ce que je fais avec ce blog.
Le premier critĂšre pour ton projet, c'est qu'il doit ĂȘtre stimulant. C'est la forme.

Voici des exemples de formes de projets :

  1. Construire un objet, un meuble, une maison
  2. DĂ©velopper un site web ou une application mobile
  3. Lancer un blog, un podcast ou une chaine YouTube
  4. Organiser un atelier, une conférence ou un séminaire
  5. Organiser un concert ou un festival
  6. Organiser une rencontre, un salon, un forum
  7. RĂ©aliser une oeuvre d'art, une performance artistique, un spectacle
  8. Te lancer un défi hors de ta zone de confort
  9. Aider une ou plusieurs personnes dans le besoin
  10. Écrire un livre, faire un discours, rĂ©aliser un documentaire

Le second critĂšre, c'est que ton projet doit avoir du sens. C'est le fond.

Le fond du projet, c'est pourquoi tu le fais. La forme, c'est comment tu concrĂ©tises ce pourquoi.

Alors maintenant voyons le fond.


3. Mener des projets qui font du bien, du début à la fin

Altruisme et compassion, hyperempathie

Qu'est-ce que ça veut dire ?

Tu ne peux pas faire tout le bien dont le monde a besoin, mais le monde a besoin de tout le bien que tu peux faire.

Jana Stanfield

La maniĂšre la plus simple de donner du sens Ă  ton projet, c'est que celui-ci fasse du bien. Qu'il aide les autres. Que ce soit au niveau individuel, local ou mondial. Mais attention, il y a des milliers de maniĂšres de faire du bien, et la bonne maniĂšre, c'est celle qui te plaĂźt et qui mobilise tes plus grandes forces.

Pourquoi ce travail est important ?

Tu as un ensemble unique de talents, et ton projet fera le plus de bien quand tu trouveras l'alignement entre ce dont le monde a besoin, et ce que tu as d'unique Ă  offrir.

Si tu veux donner du sens Ă  ta vie... il n'y a pas mieux.

Et l'avantage c'est que pour avancer ton projet, tu seras obligé de te former en autodidacte et de sortir de ta zone de confort. C'est pour moi la façon la plus simple de progresser : en stimulant ton cerveau et ta créativité au service d'un projet qui a du sens.

Pourquoi ton haut potentiel est un avantage ?

Le monde a besoin de tout le bien que tu peux faire, et en tant que HPI tu es bien placé·e pour l'aider :

  • Ton hyperempathie te permet de comprendre en profondeur ce dont le monde a besoin.
  • Ton hyperluciditĂ© te permet de voir ce qui ne va pas et pourquoi.
  • Ton imagination et ta capacitĂ© de raisonnement te permettent d'y rĂ©pondre avec des solutions Ă  la hauteur.
  • Ta dĂ©termination et ta soif de sens te permettent de persĂ©vĂ©rer malgrĂ© les difficultĂ©s pour concrĂ©tiser le projet jusqu'au bout.


Tu peux activer les sous titres en bas Ă  droite.


Comment y arriver ? Clique ici

Dans le point précédent, on a vu la forme. Maintenant, voyons le fond :

Prends un papier, un stylo, et raconte ta vie en listant les plus gros problÚmes que tu as rencontrés sur ton chemin, formulés ainsi : "Comment faire pour ..."

Par exemple :

  • Comment faire pour me faire des amis
  • Comment faire pour donner du sens Ă  ma vie
  • Comment faire pour moins penser et profiter du moment prĂ©sent

Une fois que tu as fini, tu vas relire ta liste avec cette question en tĂȘte :

Si tu résolvais l'un de ces problÚmes chez toi et chez les autres, qu'est-ce qui aurait le plus d'impact ?
Entoure ceux qui te parlent le plus et te semblent ĂȘtre les plus importants.

Ton projet peut ĂȘtre de rĂ©soudre l'un de ces problĂšmes, chez toi et chez les autres.

Comment ?
Ça, tu sais mieux que moi.


4. Chercher la vérité, et en faire émerger quelques unes

Hyperlucidité et hyperanalyse chez le HPI surdoué

Qu'est-ce que ça veut dire ?

À force de te poser des questions et de tout dĂ©cortiquer, parce que je te connais, tu vas tout dĂ©cortiquer, tu vas inĂ©vitablement tomber sur quelques vĂ©ritĂ©s utiles. C'est ce que j'appelle des vĂ©ritĂ©s universelles.
Un exemple de vérité universelle qui change le monde, c'est la CNV, un acronyme pour Communication Non Violente : une maniÚre de communiquer qui met l'égo de cÎté pour désamorcer les conflits et se connecter de coeur à coeur avec les autres.

Pourquoi ce travail est important ? 

À l'image de la CNV, certaines des vĂ©ritĂ©s que tu vas rencontrer ont le pouvoir de changer le monde. L'avantage des idĂ©es puissantes, c'est qu'elles se transmettent trĂšs rapidement.

Comme le disait Victor Hugo :

Rien n'arrĂȘte une idĂ©e dont l'heure est venue.

On parlait de ton projet dans le point prĂ©cĂ©dent. Faire Ă©merger une de ces vĂ©ritĂ©s et la partager au monde, ça peut ĂȘtre un projet qui donne beaucoup de sens Ă  ta vie.

Pourquoi ton haut potentiel est un avantage ?

Quand on est haut potentiel intellectuel, on a souvent une soif de sens telle qu'on ne peut s'empĂȘcher de partir en quĂȘte de vĂ©ritĂ©. C'est entre autres pour ça qu'on se pose autant de questions. Et au cours de cette poursuite, on finit par tomber sur certaines vĂ©ritĂ©s ou philosophies utiles.

C'est ce qui donne aux HPI un potentiel "philosophe".

Comment y arriver ? Clique ici

En gros : remets en question tout ce qui semble évident aux autres, analyse, conscientise les mécanismes qui sous-tendent la réalité : comment fonctionnent les gens, les relations, etc...

C'est ce que Rosenberg a fait avec la CNV : la communication classique ne lui paraissait pas optimale, alors il l'a remise en question et il l'a améliorée.

ConcrĂštement :

  1. DĂ©veloppe ton esprit critique, ta rigueur et ton honnĂȘtetĂ© intellectuelle en t'intĂ©ressant Ă  la zĂ©tĂ©tique, aux biais cognitifs et Ă  ton Ă©go (Google est ton ami).
  2. Nourris ton esprit avec des livres, des vidéos, des podcasts et des documentaires. Prends des notes.
  3. Reformule Ă  l'Ă©crit les concepts que tu en ressors.
  4. Teste tes hypothÚses dans la réalité.
  5. Partage les en essayant de toucher le plus de monde possible.


5. Tomber, apprendre, te relever

Développer sa résilience

Qu'est-ce que ça veut dire ?

En avançant sur tes projets, tu vas trébucher, essayer de te rattraper, et finalement échouer par terre comme une baleine sur une plage de sable fin. Toutes mes condoléances aux perfectionnistes... ça va arriver.
C'est dans ces moments-là et pour ces moments-là que tu dois développer ta résilience.

Pourquoi ce travail est important ?

Les Ă©checs sont inĂ©vitables. Mais est-ce que tu auras le courage de les regarder en face et d'en tirer des leçons ? Est-ce que tu auras la force de te relever ? Ça ça ne tient qu'Ă  toi.
Si tu veux t'accomplir et mener Ă  bout ton projet, tu ne pourras pas y couper. Alors autant apprendre Ă  te relever.

Pourquoi ton haut potentiel est un avantage ?

Ta dĂ©termination peut te donner la force de continuer, ton hyperluciditĂ© la capacitĂ© Ă  apprendre de tes Ă©checs. NĂ©anmoins, ce n'est pas non plus gagnĂ©, ta rĂ©silience mĂ©rite d'ĂȘtre dĂ©veloppĂ©e.

Comment y arriver ? Clique ici

Dans les moments oĂč ça va bien : reviens au Pourquoi ? de ton projet et Ă©cris dessus pour le dĂ©velopper jusqu'Ă  ce qu'il t'arrache des larmes d'Ă©motion.

Dans les moments oĂč rien ne va plus : repense Ă  ton Pourquoi ?, ravale ta fiertĂ© et regarde tes Ă©checs en face. Le plus important, ce n'est pas d'avoir raison, c'est de progresser.


6. Connecter, inspirer et rassembler

Connecter et trouver sa place quand on est haut potentiel intellectuel

Qu'est-ce que ça veut dire ?

Sur ton chemin tu vas croiser des gens avec qui tu te lies, et ta quĂȘte de sens va en inspirer plus d'un. Alors pourquoi ne pas faire un bout de chemin ensemble ? Et donc connecter profondĂ©ment avec eux, les inspirer en partageant ton message, vous rassembler autour de mĂȘmes idĂ©aux...

Pourquoi ce travail est important ?

Parce qu'Ă  cĂŽtĂ© de tes projets, il y a les connexions que tu lies avec les gens. Et si tu es en quĂȘte de sens, les deux sont essentiels pour une vie bien remplie.

Pourquoi ton haut potentiel est un avantage ?

Ton hypersensibilitĂ© et ton hyperempathie sont parfois douloureuses, mais elles te permettent aussi de connecter trĂšs profondĂ©ment avec les autres. À un niveau Ă©motionnel, intellectuel et spirituel.

Comment y arriver ? Clique ici

Entretiens les relations qui comptent : raconte sincÚrement qui tu es, écoute en retour, garde contact, propose des activités.


7. Voyager dans ta propre vie

Tu ne le vois peut-ĂȘtre pas encore, mais Ă  force d'avancer sur les points prĂ©cĂ©dents, tu gagnes en sĂ©rĂ©nitĂ©. Tu deviens capable de profiter de la vie et de l'explorer dans toute son intensitĂ©, sans t'inquiĂ©ter comme avant

Tu commences Ă  comprendre les rĂšgles qui t'entourent et Ă  t'en dĂ©tacher, tu te prends moins la tĂȘte, tu libĂšres le potentiel de ton cerveau, et lĂ  tu peux jouer avec la vie.

Ton hyperstimulabilité, hypersensibilité, intensité, quel que soit le nom que tu lui donnes, c'est là qu'elle devient non plus un fardeau, mais un cadeau.

Tu vis la vie à fond, un sourire aux lÚvres et des étoiles dans les yeux. Tu laisses parler ton ùme d'enfant, tu t'émerveilles devant la beauté de la vie. Tu es dans le flow, au bon moment au bon endroit...

Comme si tu voyageais dans ta propre vie.

Source des images : Unsplash


4.8/5 - 33 votes


LoĂŻc

Articles similaires :

Tags de l'article :

  • Salut LoĂŻc, ça faisait longtemps que je ne m’etais pas arrĂȘtĂ©e sur ton blog. Toujours trĂšs intĂ©ressant. Continue comme ça !

  • Top cet article ! Hyper bien dĂ©taillĂ©, trĂšs juste, trĂšs parlant pour moi surtout la partie « Explorer toutes ses dimensions », c’est terrible pour moi de devoir choisir entre plusieurs activitĂ©s que j’adore et je ne veux en laisser tomber aucune. Continue comme ça 😉

  • Bonjour LoĂŻc,
    J’ai 46 ans et je viens tout juste de dĂ©couvrir que je suis HP « complexe » … Je me suis totalement reconnue dans tes explications …. Ton blog est juste gĂ©nial, merci pour tout ce travail qui permet Ă  des gens comme moi d’aller plus vite dans notre cheminement personnel. Un grand MERCI đŸ€©đŸ™

  • Bonjour Stef !

    Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir et ça motive à continuer !
    Je suis ravi si je peux t’aider Ă  accĂ©lĂ©rer ton cheminement ! 🙂

    Au plaisir de te recroiser dans les commentaires !

  • Vos articles sont fournis, intĂ©ressants, et pratiques.
    Il me semble que vous confondez parfois sensibilitĂ© et Ă©motivitĂ©, et que tous ces « hyperlatifs » deviennent redondants; dans un monde pas empathe pour deux sous, « hyperempathe » n’est plus qu’empathe, et dans toute cette confuse incohĂ©rence, « hyperlucide » n’est plus que lucide.
    Mais, merci pour votre travail, et sincÚres félicitations pour avoir trouvé quelque chose qui vous convient en étant utile aux autres.

  • Merci pour le retour sur mon travail 😉

    L’Ă©motivitĂ© est un type de sensibilitĂ©, mais toutes les sensibilitĂ©s ne sont pas de l’Ă©motivitĂ© : la sensibilitĂ© sensorielle et l’empathie notamment.

    Le terme « empathe » est un terme Ă  part, tout comme hypersensible en est un, et « empathe » dĂ©signe en fait les personnes douĂ©es d’hyperempathie. Ces personnes souffrent en gĂ©nĂ©ral de leur trop plein d’empathie, j’en parle juste aprĂšs :

    Concernant l’usage de ces superlatifs, il me semblent nĂ©cessaires pour dĂ©signer le phĂ©nomĂšne associĂ© et les problĂšmes qui lui sont liĂ©s : lucide est positif, hyperlucide sous-entend un « trop lucide ». De mĂȘme, ĂȘtre empathique est un pur atout dans la vie, ĂȘtre hyperempathique (ou ĂȘtre un empathe) peut ĂȘtre source de souffrances. Bien sĂ»r avec un travail sur soi on peut dĂ©passer celles-ci, mais il faut faire ce travail.

    De plus, je connais beaucoup de personnes dĂ©jĂ  lucides, ou empathiques par rapport Ă  la moyenne. Et j’en connais beaucoup d’autres qui sont trĂšs lucides ou trĂšs empathiques par rapport Ă  la moyenne. Cette intensitĂ© Ă©tant souvent due Ă  un haut potentiel. Cette intensitĂ© Ă©motionnelle ou intellectuelle peut crĂ©er un dĂ©calage avec l’entourage, et donc il me semble nĂ©cessaire d’utiliser ces superlatifs « hyper » pour tĂ©moigner de la gradation.

  • Merci LoĂŻc
    J’aperçois ta cape de hĂ©ros libĂ©ratrice d’une communautĂ© Ă©parpillĂ©e

    Je me sens moins seule et j’ai envie de m’y remettre ;
    A mes pluri activitĂ©s 😜

    Je ne me souvenait plus qu’une vie sans ennui existait đŸ€ŁđŸ˜ƒđŸ™

  • Haha merci beaucoup pour ce message haut en couleurs ! 😉
    En effet, ma cape flotte au vent et ce rĂŽle me parle !
    Je te souhaite plein d’Ă©nergie sur tes pluri activitĂ©s ⚡

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >