S’aimer soi même : comment devenir ton meilleur ami

Est-ce que tu te reconnais dans l'une de ces 3 situations ?

  1. Tu recherches le succès ou la personne qui te fera te sentir heureux ou heureuse. Mais quoi que tu fasses, quoi que tu accomplisses, tu n'es pas satisfait·e et le bonheur n'est pas au rendez-vous. Tu sens que quelque chose manque, qu'au fond, tu n'es pas assez. 
  2. Parfois tes pensées te font si mal que tu aimerais te réfugier dans ton lit et faire taire ton cerveau. Faire taire cette rumination incessante qui te répète des mots durs et te met un étau sur le coeur... mais plus tu essaies de les faire partir, plus elles attaquent.
  3. Tu es trop gentil·le. Tu tombes facilement dans des dépendances affectives ou des relations toxiques. Par peur du conflit, tu n'oses pas dire non, tu n'oses pas t'affirmer, et tu finis par te faire marcher dessus. Tu accumules alors de la rancoeur contre tous ceux qui te manquent de respect, mais surtout contre toi qui ne sais pas t'imposer.

Un été, ces trois problèmes se sont manifestés chez moi en même temps. Ça a été horrible. Mais j'ai compris que la cause de tous ces problèmes, c'est que je ne m'aimais pas assez

Alors je suis allé à la source, et j'ai appris à m'aimer, petit à petit. S'aimer, c'est un voyage. Je n'arriverai jamais au bout. Mais sur le chemin, j'ai appris beaucoup : dans cet article, tu découvriras ce qu'est vraiment l'amour de soi et 8 façons de s'aimer qui m'ont bien aidé.



S'aimer - un voyage seul avec soi même


Dépendance affective, perfectionnisme et dépression : le même combat

Quand on a l'un des ces problèmes, la cause est presque toujours la même : on ne s'aime pas assez, alors on cherche à combler ce manque autrement. C'est ce que sont ces problèmes : des stratégies pour combler ce manque.

Clique sur un problème pour voir comment le manque d'amour de soi le provoque :

Trop gentil·le, peur du conflit, dépendance affective & relation toxique

On ne se donne pas assez d'amour, alors on cherche à se faire aimer des autres. On espère donc s'assurer l'amour des autres en étant "gentil" : on accepte tout ce qu'ils nous demandent sans oser dire non.

On a très peur du conflit et on évite de faire des vagues parce qu'au fond on a peur que les autres ne nous aiment plus : cet amour des autres, c'est le seul qu'on a, alors on fait tout pour ne pas le perdre.

On devient alors dépendant·e des autres pour nous apporter un amour qu'on ne se donne pas à nous-même. Même si la relation est toxique et qu'elle nous fait du mal, on n'a pas mieux comme amour, alors on s'en contente.

On accepte l'amour qu'on croit mériter.

Perfectionnisme, rumination mentale & addiction

On poursuit désespérement le succès, la perfection, parce qu'on espère qu'à ce moment là on se donnera l'amour dont on manque aujourd'hui (parce qu'on ne se le donne pas). On cherche le grand amour, la personne parfaite en espérant qu'en la trouvant on se sentira entier et que cette personne nous donnera l'amour et l'épanouissement dont on manque aujourd'hui.

Quand inévitablement on vit un échec ou autre moment difficile, au lieu de se donner de l'amour et de la compassion (ce qu'on ne sait pas faire), on en rajoute en se punissant avec des paroles intérieures dures pour se motiver à avancer.

Le moment présent devient trop difficile à supporter à cause de ces pensées et émotions douloureuses, alors on fuit en se réfugiant dans une addiction (la drogue, l'alcool, la clope, mais aussi Netflix, les réseaux sociaux, le sport, la procrastination...).

Dépression, apathie & procrastination

On rentre dans des boucles de rumination mentale et comme on manque d'amour pour soi, on arrive pas à en sortir. Alors on utilise des mécanismes de protection : on bloque toutes les pensées et émotions et on finit par n'avoir envie de rien (apathie), ou on se jette dans des activités qui nous apportent un plaisir court-terme pour nous sentir mieux (procrastination & addictions). Quand tout ceci continue indéfiniment, on tombe dans la dépression.

Tous ces problèmes ont la même cause, et en traitant la cause au lieu des symptômes, tu pourras faire d'une pierre trois coups...


Self love : définition

L'amour de soi, se dit self love en anglais. Je dirai plus souvent self love qu'amour de soi parce que c'est plus court et facile à prononcer.

Le self love c'est accepter et aimer inconditionnellement tout ce qui a trait à toi, simplement parce que c'est toi : tes pensées, tes émotions, tes expériences, même celles que tu aimes le moins et que tu essaies de te cacher.
C'est prioriser ton bien-être et ton bonheur : prendre soin de ton corps, de tes besoins et de tes émotions ; te donner de la compassion, sans critique, sans jugement ; ne pas te contenter de moins que ce que tu mérites.


C'est sûrement le truc le plus important que tu peux travailler de toute ta vie. Et pourtant, ce n'est pas une priorité pour la plupart des gens. La raison ? Le self love souffre de beaucoup de préjugés qui empêchent les gens de profiter de ses bienfaits.

Si tu veux être heureu·x·se... comme beaucoup de monde en fait, ne tombe pas dans ces pièges. 😉


Mythe n°1 - Tu ne te suffis pas

Combien de films, séries, chansons et romans, te font croire que ta vie ne vaut pas le coup tant que tu n'as pas rencontré The One, le grand amour, la personne qui va te compléter parfaitement ?

Mais tu ne cherches pas l'amour au bon endroit.
Ton grand amour, il est déjà là : c'est toi, et il n'attend qu'une chose. Que tu l'aimes enfin.

Si ça t'intéresse, je t'invite à regarder le TEDx Talk de Tracy McMillan : The person you really need to marry (en anglais).


Mythe n°2 - Tu deviens égoïste

Le self love est tout le contraire de l'égoïsme. Je pense d'ailleurs qu'en devenant ton meilleur ami, tu deviendras aussi un·e meilleur·e ami·e pour les autres. Pourquoi ?

Imagine qu'on a une coupe d'amour.
Quand elle est vide, on a envie de la remplir avec de l'amour. Soit qui vient de nous, soit qui vient des autres.

Si on ne se donne pas cet amour, on ira le chercher ailleurs, chez les autres.
Dans ce cas, on aime avant tout les autres pour l'amour qu'ils peuvent nous donner plus que parce qu'on a envie de leur donner de l'amour.
C'est là que vient la dépendance affective et même l'égoïsme.

Il m'est arrivé de ne pas vouloir que des amis partent voyager, parce que je savais que je me retrouverais tout seul, sans leur amour. Et pourtant, je savais que ces voyages les rendraient heureux, mais j'avais un tel besoin d'amour que je ne souhaitais même pas leur bonheur, seulement le mien. C'est ça l'égoïsme.

Au contraire, quand tu te donnes de l'amour, ta coupe se remplit jusqu'à ce qu'elle déborde. Tout ce qui déborde, c'est de l'amour que tu peux donner aux autres. Mais cette fois-ci, tu n'attends rien en échange : l'amour que tu donnes devient gratuit.

T'aimer ne fera pas de toi quelqu'un de plus égoïste, mais au contraire quelqu'un de plus altruiste, parce que l'amour que tu donneras aux autres sera réellement désintéressé : tu souhaiteras leur bonheur sans rien attendre en retour. Tu deviendras alors un·e meilleur·e ami·e pour les autres.


Mythe n°3 - Tu arrêtes de progresser

T'aimer plus ne veut pas dire que tu vas manger McDo et fumer tous les jours. Ça ne veut pas non plus dire que tu vas arrêter de chercher à t'améliorer. En t'aimant plus, tu ne vas pas te laisser aller, au contraire. Quand on aime quelqu'un, on veut le meilleur pour cette personne, sur le long-terme. Et le meilleur implique une bonne santé et une belle vie :

  1. T'aimer signifie prendre soin de ton corps et de ta santé.
  2. T'aimer signifie également te fixer et poursuivre des objectifs stimulants et importants pour toi.

En t'aimant plus, progresser deviendra plus facile :

  • C'est plus facile d'être dans le moment présent et d'être heureu·x·se quand tu prends soin de toi et que tu es gentil·le avec toi-même.
  • C'est plus facile d'oser sortir de ta zone de confort si tu sais que tu seras gentil·le avec toi-même quoi qu'il arrive.
  • C'est plus facile de changer une mauvaise habitude quand tu cherches à comprendre ce qui la déclenche plutôt que de t'en vouloir à chaque fois.
  • C'est plus facile de construire des relations enrichissantes quand tu ne cherches pas à recevoir de l'amour mais à en donner.
  • C'est plus facile d'éviter les schémas de relation toxique si tu t'aimes déjà et que tu as des standards élevés, parce que tu sais à quoi l'amour sain ressemble.


Deux pigeons devant la tour Eiffel


Et si tu devenais ton meilleur ami ?

La solution pour s'aimer plus et travailler son self love est de construire une belle relation avec toi-même. Pour ça, il suffit d'agir avec toi-même comme le meilleur des meilleurs amis le ferait. Tu as de la chance : ton meilleur ami, c'est un gars en or :

-> Il est optimiste.

  • Il cherche à s'amuser et passer du bon temps avec toi
  • Il te ramène dans le moment présent et t'aide à relativiser tes problèmes

-> Il est bienveillant.

  • Il t'accepte sans te juger ni te critiquer et s'occupe de toi quand tu en as besoin
  • Il t'écoute et cherche à comprendre comment tu fonctionnes

-> Il est honnête.

  • Il ne te ment pas et te met en face de tes problèmes quand tu n'oses pas les regarder
  • Il te défend devant ceux qui t'attaquent et t'aide à régler rapidement les conflits

-> Il est stimulant.

  • Il veut le meilleur pour toi et te pousse à progresser
  • Il te pousse à sortir de ta zone de confort même si tu as peur

Et en pratique, ça donne ça :


8 façons de t'aimer comme si ta vie en dépendait

Alors pour t'aimer et développer cette belle relation avec toi-même, voici 8 choses que tu peux faire :


1) Passer du temps seul·e à faire ce que tu aimes

Liste toutes les activités qui te rendent heureu·x·se, puis fais en un top 5.
Quand tu manques d'inspiration, relis cette liste et commence une activité qui te plaît. Si tu ne sais pas choisir, choisis une activité du top 5 au hasard.

Par exemple :

  1. Lire un bon roman
  2. Écrire un journal (journaling)
  3. Méditer
  4. Chanter, danser
  5. Cuisiner un bon plat


Chat qui se fait caresser - self care


2) Prendre soin de tes besoins fondamentaux

Ça veut dire prendre soin de ton corps : 

  • Mettre un pull quand tu as froid
  • Faire du sport si tu es resté·e assis·e toute la journée, comme moi en écrivant cet article 😉
  • Boire beaucoup d'eau
  • Prendre l'air et le soleil plutôt que passer ta journée enfermé·e
  • Te faire à manger quand tu as faim
  • Dormir quand tu es fatigué·e, au lieu de regarder un dernier épisode de cette série addictive...

Mais aussi prendre soin de tes besoins psychologiques :

  • Sécurité
  • Créativité
  • Empathie, compréhension & validation
  • Fun & spontanéité
  • Solitude & indépendance
  • Amour & intimité
  • Repos, détente & récupération
  • Stimulation & inspiration
  • Sens & spiritualité

Enfin, ça veut aussi dire savoir se faire plaisir : manger sainement la plupart du temps, mais s'autoriser des plats bien gras bien satisfaisants de temps en temps.


3) Chercher à comprendre ton fonctionnement

Un bon ami cherche à comprendre comment tu fonctionnes pour mieux communiquer avec toi. Pour t'aimer, tu dois donc apprendre à te connaître.

Ce qui peut t'aider, c'est de faire du journaling où tu t'auto-analyses, de te poser des questions sur ton fonctionnement et tes envies, et enfin de te renseigner sur les différents types de fonctionnement :

  • Es-tu introverti·e ou extraverti·e ?
  • Es-tu hypersensible ?
  • Es-tu zèbre ?
  • Quel est ton type de personnalité sur le MBTI ? INFJ ? INFP ?

La clé c'est de chercher à comprendre pourquoi tu fais les choses plutôt que de t'en vouloir de ne pas fonctionner comme tout le monde. Une fois que tu accepteras ton fonctionnement, ta confiance en toi et ton self love feront des bonds en avant.

Comment mieux comprendre ton fonctionnement ?

Ça passe par une introspection et une exploration des différents fonctionnements psychologiques. J'ai écrit une série d'articles dessus.

Clique sur le bouton pour les découvrir.


4) Écouter et accepter tes émotions

À l'intérieur de toi, tu as un enfant qui essaie de communiquer via tes émotions. Mais trop souvent, on bloque ces émotions parce qu'elles sont inadaptées à la situation. Mais tout ce qu'on bloque trouve un moyen de sortir, tôt ou tard.

Ces émotions sont des signaux. Si tu ne prends pas en compte ce qu'elles te disent, elles reviendront de plus en plus fort. Pour pouvoir accepter tes émotions tu dois les comprendre.
Là encore, le journaling pourra t'aider à exprimer ces émotions quand tu es seul·e et t'aider à comprendre ce qu'elles veulent te dire. Ce que ton enfant intérieur essaie de te dire. Une fois que tu as compris, agis en conséquence pour prendre en compte ce qu'elles t'ont communiqué.



5) Regarder et accepter les parties de toi que tu te caches

C'est peut-être la partie la plus difficile, mais aussi la plus importante. C'est ce qui a eu le plus de résultats chez moi pour gagner en self love.
La clé ici c'est de lister tous tes angles morts :

  • Tes incohérences
  • Tes hypocrisies
  • Tes mensonges
  • Tes trahisons
  • Tout ce que tu as fait dont tu n'es pas fier·e et que tu n'oses pas regarder en face
  • Toutes les émotions et les problèmes que tu fuis

Tu dois alors revivre tes souvenirs, les laisser se rejouer dans ta tête, aussi horribles soient-ils, avant de pouvoir te pardonner. D'abord, chercher à comprendre pourquoi tu as fait ça.
Une fois que tu comprends, tu peux accepter. Une fois que tu acceptes, tu peux te pardonner.

6) Te fixer des objectifs stimulants mais bienveillants

Le self love, c'est aussi ne pas se contenter de moins que ce que tu mérites. Et toi, mon ami·e, tu mérites tout le bonheur du monde 😉
Tu dois donc te fixer des objectifs :

  • Qui ont du sens
  • Qui sont assez ambitieux pour te stimuler
  • Qui sont en accord avec tes valeurs
  • Qui ont une deadline et un ordre de priorité
  • Qui sont compatibles avec tes autres objectifs
  • Qui sont réalisables dans le temps imparti

Et si pour une raison ou une autre tu n'atteins pas un de tes objectifs, ne t'en veux pas, sois gentil·le avec toi-même et cherche à comprendre pourquoi tu as échoué et comment faire mieux la prochaine fois.

Parfois ces objectifs te demanderont d'affronter tes peurs et de sortir de ta zone de confort. C'est aussi ça le jeu : te pousser à progresser pour ton bien, même si ce n'est pas toujours facile. Tu veux prendre confiance en toi & dépasser tes peurs ? Clique ici.


7) Respecter tes principes

Tes principes ont pour but de respecter tes valeurs ou tes besoins.
En listant tes principes, tu te constitues une politique personnelle : des règles que tu feras respecter coûte que coûte.

Quelques exemples personnels :

  • Ne pas me forcer à rester à une soirée si je suis fatigué ou si je ne m'amuse pas
  • Ne pas laisser quelqu'un traiter impunément une fille de "pute" parce qu'elle a couché avec plusieurs mecs
  • Ne pas manger d'animaux


8) Aller chercher les conversations difficiles

Laisser un conflit s'envenimer c'est l'une des pires choses que tu peux te faire : tu laisses s'accumuler des émotions qui te pourrissent la vie. Bonjour le self love.

Le mieux, même si c'est difficile, c'est de surmonter ta peur du conflit et d'aller mettre les choses à plat dès que possible. La clé ici c'est d'adopter le point de vue de l'autre pour le comprendre et trouver le meilleur compromis, sans chercher à se faire la guerre.

C'est ce qu'on appelle l'assertivité.

Mais parfois la communication est impossible, ou l'autre cherche à tout prix à t'écraser. Dans ces cas-là tu dois te défendre et montrer les dents. Parfois pour te défendre tu feras des trucs moches. Tu vas mentir, tu vas trahir. Et c'est ok, tu dois aussi te défendre. Essaie de comprendre pourquoi tu as agi comme ça, et si tu peux, pardonne toi.


Femme assise face à un paysage

S'aimer soi-même est le début d'une histoire d'amour qui durera toute une vie - Oscar Wilde

Petit à petit, plus tu apprends à t'aimer, plus ta vie devient facile.

Toute cette reconnaissance, cette validation, cet amour que tu poursuivais, maintenant tu te les donnes en illimité. Tes actions ne sont plus motivées par la peur, par le manque, mais par une envie sincère d'aller loin, de faire du bien autour de toi, de connecter avec les autres et d'avancer tous ensemble.

Tu oses te lancer à la poursuite de tes rêves, parce que tu sais que si tu échoues, tu as un filet de self love pour te rattraper.

Tu oses être toi-même, t'affirmer et défendre haut et fort tes idées, parce que quelles que soient les réactions des autres, tu auras un dialogue intérieur encourageant.

Tu profites du moment présent et de la vie avec plus d'insouciance, parce que tu sais que tout va bien se passer : quoi qu'il arrive, tu seras là pour veiller sur toi.


Et pour t'aimer encore plus...

Je te conseille :

  • Introspection : comment trouver du sens avec les bonnes questions
  • Daniel Sloss - Jigsaw (un spectacle d'humour très juste sur le self love et les relations, sur Netflix)
  • Tal Ben-Shahar - L'apprentissage de l'imperfection (livre sur le lien entre perfectionnisme, bonheur et self love)
  • Florence Servan-Schreiber - 3 kifs par jour (livre pour pratiquer le self love au quotidien)
  • Kamal Ravikant - Love Yourself Like Your Life Depends On It (livre court sur les bases du self love et ce que ça peut changer à ta vie)

Source des images : Unsplash


Loïc



Loïc

Articles similaires :

Tags de l'article :

  • Merci d’exister Loïc 🙂 tu es très juste, j’ai fait des captures d’ecran sur les moments qui m’intéressaient (comme une sorte de surlignage), sache que j’ai capturé 90% de ton article je pense 😅
    J’ai adoré comment tu passes de manière si fluide de « se comprendre » À la partie « solutions »
    Par ailleurs, ces solutions sont vraiment géniales je trouve : rien de bateau, très bienveillantes (c’est le principe), très réalisables et pas de mensonge sur un miracle.

    Tu es très juste, tellement juste que n’ai pas plus de mots. Je pense que c’est dingue d’en arriver à ce stade d’auto compréhension et surtout, d’expression. Une limpidité incroyable.

    Bref, pour quelqu’un qui n’a pas de mots, je parle quand même beaucoup.

    Bonne soirée ou bonne journée à toi 🙂

  • Merci pour ton enthousiasme Meeel’anihihie 😉
    J’espère que les solutions seront efficace chez toi.
    N’hésite pas à me dire lesquelles tu as testées et lesquelles ont le mieux marché !

    Bonne journée à toi aussi !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >